04/04/2008

Bonheur où es tu?

 115006644685
 
Bonheur où es-tu ?
Dans cet espace désormais pour moi inconnu
Je me sens si perdue !
Au fil de ce que j'ai vécu
Je suis suspendue,
Et pour lui je suis si éperdue !
cavt4019320fce645

Je suis recroquevillée sur moi-même,
Et je me dis que je l'aime,
Posée sur la terre,
Terre qui m'est maintenant hostile,
Terre où je suis comme un volatile,
Qui a perdu ses repères,
Terre de son cœur.
cavt4019320fce645
Je recherche un sentiment qui m'est destinée,
Je recherche n'importe quoi que la vie n'ait piétiné.
Je cours, désemparée,
Je crie, désespérée,
Mais je ne sais où aller,
Je suis désorientée.
 cavt4019320fce645
Ce cœur,
Où j'avais fais germer
Notre bonheur,
Bonheur, pourquoi as-tu fané ?
Bonheur, de notre amour tu étais né,
Par notre romance
Tu avais poussé,
Par la distance
Ou peut-être par son indifférence
Tu as maintenant cessé.
Mais pourquoi ?
 
cavt4019320fce645

Tout avait si bien commencé,
L'amour nous faisait si bien valser,
Puis du jour au lendemain il a changé,
Tout s'est mélangé,
Tout est devenu pour moi étranger,
Son attitude, ce vide, ses incertitudes.
cavt4019320fce645
C'est impossible qu'après tous ces moments ensembles passés,
Tous ces mots au creux de la nuit échangés,
Tous ces instants où le paradis nous a embrassés,
Tous ces jours où nous étions enlacés,
Je sois devenue en si peu de temps
Etrangère à son cœur
Juste parce que le bonheur
Ne nous a pas assez attendus,
Et que nous n'arrivons plus
A le rattraper.
cavt4019320fce645
Bonheur où es-tu ?
Dans cet espace désormais pour moi inconnu
Je me sens si perdue !
Au fil de ce que j'ai vécu
Je suis suspendue,
Et pour lui je suis si éperdue !

00:56 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (3) |  Facebook

Commentaires

Hélas .... Toujours ces éternelles questions qui reviennent inlassablement, sans jamais avoir de vraies réponses ...
Je connais ce sentiment et je compatis.
Ne cherche pas, on vit dans un monde d'égoistes, c'est une réalité. Les gens préfèrent se cacher derrière leurs principes à la con plutôt que de faire face et prendre leur repsonsabilités. C'est la politique de l'autruche.
On n'y peut rien , on vit avec ...
Courage, tu le trouveras un jour ce bonheur qui te revient de droit. Si pas dans cette vie, dans une autre vie peut-être.
Il faut suivre le mouvement perpétuel , telles des brebis qu'on mène à l'abattoir, pas le choix.
La vie ne fait pas de cadeaux, et quand elle en fait c'est pour mieux nous les reprendre ...

Écrit par : AngelFire | 04/04/2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Angel C'est bizarre quand on voit la terre d'en haut c'est si calme et si beau mais si on y décent et que l'on se dirige vers les humains la c'est foutu on tombe en enfer ,le monde est beau la nature enfin ce qu'il en reste les animaux les choses les fleurs mais quand l'homme arrive la basta c'est foutu c'est a ce damander ce que l'on fout la.
Et ce qu j'ai remarqué c'est que les mauvais momments ca dure longtemps mais les bon pas pareil on voudrait que sa dure mais non faut toujours qu'il se passe qu'elle que chose pour tout foutre en l'air allors grosse question ou est ce foutu paradis il est peu t'étre dans les étoiles sur une autre planéte ou dans une autre dimension il parait qu'i en aurait plusieurs mais ou est la bonne porte la est toute la question enfin réfléchison pas trops car ca va fumer et chaufer dans la téte.
Enfin courage Angel on est tous sur le méme bateuaux une toute petite boule qui voyage sans arret dans l'espace ou va ton comme cela mistére on le saura peu t'étre un jour et on sera bien étonner.
Aller malgré toute c'est pensées a la con nous te souhaitons malgré tout un très bon week-end.
Bisous de nous deux a toi et a t'est enfants.
T'est deux anges gardien du web.
Alphonse et la petite Renée.

Écrit par : Alphonse et Renée | 04/04/2008

Répondre à ce commentaire

Tout en douceur... Tout en douceur,
Malgré l'horreur
De tes souffrances,
De tes errances,
Viendra dans ton coeur
Un grand bonheur...

Petit Ange,
Mes mots ne pourront apaiser tes maux, mais je sais, pour avoir pris le temps de te lire, de t'entendre que tu as en toi une force, un courage hors du commun...
En nous, l'instinct de survie existe , toi, tu possèdes bien plus... tu as mis de la beauté autour de toi...Non ton blog n'est pas triste, il est réel, il montre ta souffrance mais sans colère et si le voile de la tristesse colore photos et écrits c'est pour mieux montrer ensuite ton joli sourire et celui de tes 4 enfants...
J'espère qu'à l'heure où je m'adresse à toi, un nuage de paix et de tendresse te berce tendrement .
Amicalement
Yolaine


Écrit par : yolaine | 30/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.