03/04/2006

Dans le silence de la nuit


Dans le silence de la nuit
Je pense aux malheurs de la vie
Et je pleure
Sur l'enfance perdue
Des enfants que l'on a battus
Ceux à qui on a volé l'innocence
Pour les plaisirs de l'indécence
Sur les bébés que l'on a secoués
Pour les empêcher de pleurer
Alors qu'il suffisait de les bercer
Tendrement sur son coeur, les cajoler
Dans le silence de la nuit
Sur mon clavier j'écris
Et je pleure

15:02 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (6) |  Facebook

Commentaires

Que d'émotion que de sensibilkité dans ce post... Tu es quelqu'un de formidable. Bises

Écrit par : jicé | 03/04/2006

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, J'aime venir me promener chez toi. Ici le mot émotion reprend son sens. Je te souhaite plein de bonnes choses.

a+ Lpv

Écrit par : Le pèlerin vagabond | 03/04/2006

Répondre à ce commentaire

La sensibilité peu nous faire pleurer il est bon parfoit d'avoir dans la vie des amis qui peuvent parfoit nous faire rigoler un bon coup cela fait beaucoup de bien regarder un bon filme comique c'est pas mal non plus pour oublier les horreurs de la vie. Bisous de nous deux.
Alphonse et la petite Renée

Écrit par : Hendrickx Alphonse | 03/04/2006

Répondre à ce commentaire

... Tant qu'il y aura des gens comme toi pour penser à eux alors ils y aura des Anges là-haut pour les consoler... Tant qu'il y aura des gens comme toi qui nous rapelleront ces faits et lutteront contre l'ignorance qui sert de prétexte à la bétise humaine, alors on pourra combattre ces injustices... Merci de nous apporter de la lumière!

Écrit par : fallen-angel | 03/04/2006

Répondre à ce commentaire

Très beau texte et surtout très belles pensées.
A bientôt

Écrit par : Vincent | 05/04/2006

Répondre à ce commentaire

Châpeau... Un mot : MAGNIFIQUE

Écrit par : B | 12/04/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.