28/03/2006

Pleuvent les larmes

 

Pleuvent les larmes sur la terre
Y creusant des sillons profonds
D'où si nos coeurs sont sincères
Les fleurs du bonheur jailliront.

Larmes de joie ou de malheur
Ravivent la peau de nos visages
Les rides qui nous viennent avec l'âge
Ont pris source au fond de nos coeurs.

Ces larmes qui perlent dès l'enfance
Rosée qui nous mouille les joues
Sont la sève de notre croissance
Elles nous protègent contre les coups.

Larmes de sang, larmes de feu
D'amour, de détresse, de douleur
Ne restez pas tapies en nos yeux
Eclatez en gerbes de fleurs.

15:04 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (6) |  Facebook

Commentaires

je ne suis pas venue demander comment tu vas, je sais que cela ne va pas, je suis simplement passée sur toi déposer un baiser, juste pour te réconforter

Bisous doux ma belle et à bientôt

Écrit par : eyes | 28/03/2006

Répondre à ce commentaire

Tu as bien raison, il ne faut pas retenir ses larmes.....Je pense bien fort à toi. Bises

Écrit par : jicé | 28/03/2006

Répondre à ce commentaire

bonjour un petit mot pour te saluer avant mon déménagement de logement...
mon fournisseur internet vas ré installer l internet lundi...
j ai hate de pouvoir te re visiter...
francois de coeurdenfant ...xxx

Écrit par : coeurdenfant | 29/03/2006

Répondre à ce commentaire

Merci Pour ta visite, et pour ta réponse, ce week-end je ferai un résumé géographique des réponses, il y en a vraiment de partout.
A bientôt

Écrit par : Vincent | 30/03/2006

Répondre à ce commentaire

envie de t'apporter du réconfort dans tes moments de souffrances qui ne semblent pas voir la fin
t'embrasse

Écrit par : Ange | 30/03/2006

Répondre à ce commentaire

je suis comme toi mais je ne le dis pas courage a toi c'est vrai quetu esjolie moi aussi j'ai 48 ans depuis l'age de 20 ans je suis dans les hopitaux j'ai subit 19 opération maintenant on vient de me faire la 19 ième j'attend encore une dans trois mois
je souffre de fybromyalgie qui me bloque complètement
j'ai élevé mon fils du mieu que j'ai pus toujours entre je passe ou je trépasse
mon moral est a zero comme toi on me dit les même paroles
la maladie est quelque chose d'atroce quand elle vous suit tout au long de votre vie
je t'expliquerais mieux par mail
tu es jolie tu as des adorables enfants courage a toi
gros bisous paty

Écrit par : paty | 03/04/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.