06/03/2006

Sous la lune

Sous la lune coulent les flots,
Ravageurs en mon visage,
Tristesse nacrée sans un mot,
Trouble mes yeux en son voilage.

Souffle un vent de tempête,
Engendre en nous la folie,
Ce sera ta dernière fête,
Née de la tristesse infinie.

Chaque larme de mon corps
A rendu cette eau salée,
Une brève odeur de mort
M'entoure de son souffle glacé.

De pâle lys flotte sur l'eau,
M'y arrachant une dernière larme,
La lune s'élève plus haut
Et l'eau se teind de parme.

14:50 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (4) |  Facebook

Commentaires

... 1 trace de mon passage chez toi...
Bisous :-)

Écrit par : petite chose fragile | 06/03/2006

Répondre à ce commentaire

... vraiment tres beau est tres triste ton poeme me touche

Écrit par : Dark | 06/03/2006

Répondre à ce commentaire

... De retour, je découvre tes derniers mots, si beaux...pleins d'une douloureuse beauté... Tu sais rendre les tourments du corps entre les mots de poèmes d'une façon particulièrement jolie... Bon courage à toi

Écrit par : fallen-angel | 06/03/2006

Répondre à ce commentaire

waouuuu que dire a pard que ses beau et triste a la fois 'mes quelle bohneur de te lire '
merci pour tout angel
a bientot
bisous tout tandre

Écrit par : titi | 07/03/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.